Le son d’avoine - les fibres intelligentes

Avena sativa L. ou Avoine est une plante bisannuelle cultivée comme céréale. Sa tige dressée, cylindrique varie de 15 à 25 cm selon les variétés. Ses feuilles glabres, longues et effilées engainent la tige.
L’avoine porte des inflorescences en panicules lâches pouvant avoir 30 cm de long aux épillets de deux à trois fleurs. Ses fruits, caryopses velus sont entourés de glumelles non adhérentes mais fermées.
L’avoine est cultivée comme céréale d’hiver ou de printemps et elle est surtout utilisée pour la nourriture du bétail. C’est l’enveloppe de la graine d’avoine qui constitue une fois broyée le son d’avoine. Riche en fibres, le son d’avoine contribue à apporter un très grand nombre de protéines et à réguler les taux de sucres et cholestérol dans la circulation sanguine.
L’avoine contient une molécule proche de la gliadine (responsable de l’intolérance au gluten chez les malades cœliaques).
Cette molécule : l’avénine ne provoquerait pas de symptômes d’intolérance chez ces patients mais aucune étude consensuelle n’existant à ce jour, une mesure de précaution s’impose pour la consommation de son d’avoine chez les intolérants au gluten.

Le son d’avoine, un ingrédient intelligent :
- Pour balayer les voies digestives : c’est un accélérateur doux du transit.
- Pour son effet rassasiant immédiat grâce à sa richesse en protéines et à sa capacité d’absorption des liquides.
- Pour ses effets de régulation du cholestérol grâce à sa teneur en betaglucane, une fibre soluble hypocholestérolémiante.